Fonctionnement

Un jour j’achète des produits de qualité adaptés à mes revenus… un jour je participe à la vie de l’épicerie… un jour je soutiens des producteurs locaux… un jour je partage mon savoir lors d’un atelier…un jour j’apprends avec les autres… un jour je passe juste dire bonjour…

Être adhérent de l’épicerie c’est tout cela à la fois !

En pratique

1- Devenir adhérent

Pour devenir adhérent de Ma P’tite Echoppe, une cotisation d’un montant symbolique (5 euros minimum par an) est demandée.

2- Payer ses achats à un prix adapté à ses revenus 

La carte d’adhérent permet de déterminer le montant à payer en caisse :

– Les adhérents aidés paient un pourcentage du prix des produits en fonction de leurs revenus (10% ou 30%) déterminé avec les services sociaux,

– Les adhérents solidaires paient 100 % du prix des produits, réalisant ainsi un acte de solidarité.

3- Participer à la vie de l’épicerie

Les adhérents sont encouragés à participer au bon fonctionnement de l’épicerie en fonction de leurs disponibilités et savoirs. Ils peuvent également animer bénévolement des ateliers afin de favoriser le partage de connaissances. Je souhaite devenir bénévole.

Notre Organisation

Ma P’tite Échoppe est gérée par deux entités juridiques différentes et complémentaires : une association à but non lucratif (statuts déposés en 2018) pour le volet social et une SCIC – Société Coopérative d’Intérêt Collectif (créée fin 2021) pour le volet commercial.

Elle fonctionne avec une gouvernance démocratique et inclusive instaurant un mode d’autogestion qui intègre tous les acteurs :

• Décisions principales prises en Assemblée Générale composée de tous les adhérents (1 personne = 1 voix),

• Composition tournante du Bureau (appelé “Conseil Collectif” et représentant légal de l’Association) pour faire participer tous les adhérents,

Quatre salariés soutiennent le réseau de bénévoles sur des postes essentiels : direction, vente et approvisionnement, réception et mise en rayon, animation.

Ma P’tite Échoppe fonctionne donc grâce à un Conseil Collectif, des salariés et des bénévoles.

Quels sont les avantages d’une SCIC ?

Une Société Coopérative d’Intérêt Collectif permet :

-un projet économique viable : une activité une fois mise en place qui peut se développer, créer des richesses et du travail (salariat, maintien d’emploi).

-un projet d’intérêt collectif : une dynamique collective avec des parties-prenantes qui auront un lien différent avec l’activité (lien d’usage, de production, de fournisseur…) et qui ont décidé d’agir ensemble pour mener à bien une mission.

Une SCIC est une société commerciale qui s’inscrit dans le champ concurrentiel, avec les mêmes exigences de gestion et de pérennité que toutes les entreprises. Si son objectif est d’être économiquement efficace, ses bénéfices servent prioritairement le développement et la consolidation du projet commun, le projet coopératif. L’utilité sociale est au cœur du projet de la SCIC comme de sa gouvernance, qui puise son dynamisme dans les synergies et les interactions entre ses associés.

Ma P’tite Echoppe-association garde ainsi le volet social et ma P’tite Echoppe- SCIC gère l’aspect commercial. Ce double statut permet également de ne pas subir une fiscalité trop forte et de recevoir des dotations d’entreprises ou des dons de particuliers en délivrant des reçus fiscaux. Pour mener à bien cette évolution, nous avons été accompagnés par la coopérative Finacoop experte dans le domaine juridique et fiscal des SCIC. Pour en savoir plus vous pouvez retrouver la présentation détaillée diffusée lors de l’AG du 20/10/21 dans l’espace adhérent ou sur demande à contact@maptietechoppe.fr

Qui fait quoi ?

. Le Conseil Collectif

. Les salariés

. Les bénévoles